vendredi 23 juin 2017

Cordus à l'affût...


Cordulegaster boltonii
Cordulégastre annelé



Ça roule ! Désirés et attendus, les Cordulegaster boltonii ont trouvé leur vitesse de croisière !
Dimanche 18, en sortie d'isoloir, une visite au ruisseau qu'ils fréquentent assidûment
ne m'a pas déçu, d'autant que j'ai trouvé un nouveau poste d'affût qui s'est "libéré"
du fait de l'écroulement d'un arbre mort, et je ne perd pas au change comparé
à l'ancien poste, encombré et plein de ronces. Je n'avais pas encore installé
mes branches-appâts que déjà un mâle se posait près de moi !
Il étaient au moins deux, en recherche de femelles, en allées-et-venues le long
du ruisseau, se posant parfois au soleil quand ils ne se chamaillaient pas...
Au bout d'un moment, après plusieurs clichés : plus personne ! 
J'ai compris un peu plus tard en découvrant à quelques mêtres une femelle en ponte,
le temps de quelques clichés dans l'obscurité, sans les bons réglages, je vous les propose
néanmoins en témoignage. Images du 18 juin.













4 commentaires:

  1. Hé, hé il a trouvé le bon plan, le père Morikan ! ;-)Ta série fonctionne bien, et ta femelle en ponte pas mal du tout, mais c'est dommage, manque l'accouplement ;-)

    RépondreSupprimer
  2. pfffffffffffff c'est beau, j'ai rencontré le mien en bas d'un fossé donc photos pas terribles du tout , en plus tu as Cecilia que je n'ai encore jamais rencontré...
    aujourd'hui 1ere Affine de la saison pour moi et une ribambelle de quadrimaculata Praenubila
    Merci pour ces beaux partages
    Laurence

    RépondreSupprimer
  3. Merci Laurence, merci Alain ! Alain, oui c'est un bon spot, il y a même un talus pour s'asseoir ! Pour les pontes, il y a quand même du bruit, pire, du vacarme ! Laurence, j'ai shooté une À. affinis, j'en vois beaucoup, mais pas faciles à faire poser ! Cdlt, M. =ï=

    RépondreSupprimer
  4. J'ai eu la chance d'en photographier une juste après sa métamorphose, étant encore sur son exuvie ! Ce sont vraiment de très belles libellules, mais elles se font plus rares d'une année à l'autre... en tous cas dans mes alentours.

    RépondreSupprimer

Vos appréciations seront toujours bienvenues !