mardi 23 mai 2017

A donf pour le Gomphe... (2)


Gomphus vulgatissimus
Gomphe à pattes noires


Je vous avais laissés sur un vrai suspense : ailes malformées ou non ? Eh bien non,

et tant mieux pour lui ! Difficile de chiffrer le nombre de malformations apparaissant
en cours d'émergence... Certains auteurs parlent de 5, voire 10 %, ou plus... Ce qui est sûr,
c'est que les malformées se remarquent plus, vu qu'elles restent en place plus longtemps...
Quant aux causes... Revenons à notre sujet : fin d'émergence en bonne santé, mais
plus compliquée, le vent se levant, et les ailes dépliées ont un effet girouette,
lumière difficile, et la visite d'un chien, charmant mais envahissant. 
Sur la 4, on remarque une goutte d'hémolymphe en bout d'abdomen.
Ce sang des insectes sert entre autres au dépliage des ailes en venant
gonfler les nervures (effet "langue de belle-mère", si l'on veut...)
Premier décollage : quelques mètres, et atterrissage en urgence sur un support
heureusement plus rigide... Derniers clichés et c'est le grand départ !
Images du 4 mai.















mercredi 17 mai 2017

Cordulia, y a !


Cordulia aenea
Cordulie bronzée

Une petite respiration entre les deux épisodes de l'émergence du Pattes Noires ?
J'ai ce qu'il vous faut, les Cordulia aenea tiennent toujours le haut du pavé, si on peut dire,
sur les étangs que je fréquente, à peine concurencées par Libellula quadrimaculata
qui s'installent peu à peu, les dernières émergeant encore...
Ce matin tout à  commencé par quelques vols, les belles semblaient bien disposées,
ce qui s'est confirmé en début d'après-midi, au débouché d'une allée forestière,
où ce mâle (que des mâles, à propos...) s'est posé devant moi, envolé, puis reposé,
sur un support certes pas des plus photogéniques, mais vu la rareté des dits posés,
on a fait avec... Avec peut-être les plus beaux yeux du monde des Libellules...
 Images du 17 mai.














vendredi 12 mai 2017

A donf' pour le Gomphe...


Gomphus vulgatissimus
Gomphe à pattes noires


De retour en Touraine après une semaine d'éclipse gardo-camarguaise...

La météo n'était pas de la partie, pluies  et mistraleucon, un vent de là-bas,
Ma première sortie du 4 mai par temps mi-couvert, au bord du Rhône
en amont de Beaucaire. Je n'avais vu que deux allumettes quand j'eus l'idée
d'aller visiter les carex au bord du fleuve, 5 ou 6 m en contrebas du chemin.
Et coup de chance :une larve est là, à 10 cm au dessus de la surface, à l'ombre,
impossible à shooter ! Alors j'ai ceuilli la touffe de carex, l'ai remontée
dans un endroit calme et bien exposé, et l'ai calée dans un roseau,
la larve demeurant toujours en place, bien sûr...
Deux minutes plus tard, premières contractions, euh ouvertures et c'est parti...
Vous remarquerez ce j'avais déjà lu quelque part, c'est que les Gomphes
n'émergent pas la tête en bas pour se redresser ensuite, mais sont
toujours dans le bon sens ! Des abdos d'acier !
En deux parties, sinon ce serait un peu long ! A la fin de cette première partie,
vous comprendrez que j'ai eu un doute sur l'issue du processus, à votre avis,
heureux événement ou triste fin ? Images non recadrées. Début à 14 h 18...



































lundi 8 mai 2017

Si les Cordulia n'étaient pas là...


Cordulia aenea
Cordulie bronzée

On aurait pas grand chose à se mettre sous le déclencheur, du moins au moment où
j'écris ces lignes, le 2 mai... Mais les choses devraient évoluer favorablement,
malheureusement sans moi, devant m'absenter... Un signe qui ne trompe pas :
vues tantôt les premières exuvies d'Epitheca bimaculata, j'espère en trouver
encore à mon retour dans une semaine... En bonus un portrait
de Libellula quadrimaculata, encore bien rare pour l'instant...
Images du 16 au 28 avril.










jeudi 4 mai 2017

Encore carrément rouges...


Pyrrhosoma nymphula
Nymphe au corps de feu

Toujours sur le devant de la scène, et ça tombe bien, les allumettes rouges,
toujours à différents stades de leurs existences, fraîches émergées cotoyant
couples en tandems... En prime, cette femelle Erythromma najas,
toute nouvelle Naïade aux yeux rouges, première coche cette année...
Images du 22 avril au 2 mai.