jeudi 18 juillet 2019

L'étang bleu


Orthetrum coerulescens
Orthétrum bleuissant

Les Etangs de l'Abbaye, nom que je leur ai donné faute de mieux,
et parce qu'ils sont situés près de l'ancienne Abbaye de Turpenay,
qui dit-on servi de modèle à Rabelais pour son abbaye de Thélème,
font partie de mes spots habituels, principalement au cœur chaud
de l'été, car enchâssés dans la forêt il faut que le soleil soit bien haut
pour réchauffer leurs occupants. J'y trouve néanmoins mes premières
Nymphes au corps de feu de la saison, puis C. boltonii, ou C. tenellum.
C'est précisement C. boltonii qui me motivait ce 16 juillet, ainsi que
Orthetrum coerulescens, bien représenté sur le site. Quelques Cordus,
d'humeur peu coopératrice, énervés sans doute par la repro qui
bat son plein. En revanche, belle présence des bleus, bien disposés
en plus, ainsi que de quelques Somatochlora flavomaculata
qui m'ont bien agacé, mais c'est un autre histoire...













lundi 15 juillet 2019

Sa Majesté des massettes...


Anax imperator
Anax empereur

Après quelques jours passés en Normandie à la recherche d'un peu de fraîcheur
et sans APN (petite cure de désintox), ce 12 juillet marquait donc le retour
aux affaires ! Visites de quelques orées et allées, à la recherche de notre ami
au verre à pied, mais surtout vu les habitués, O. forcipatus et O. cancellatum.
Avec tout ça il est 17 h passé, ferais bien la fermeture de l'étang voisin, et bingo :
Sa Majesté en personne, un des 4, peut-être 5 de l'étang, et d'humeur poseuse !
Son territoire comprend une large touffe de massettes, et c'est là qu'en cette fin
d'après-midi il s'octroyait un peu de repos, dérangé parfois par un collègue,
ou par L. quadrimaculata. L'an passé, je l'avais déjà observé au même endroit,
intéressant de constater la pérénité de certains comportements...
J'y suis bien sûr retourné le lendemain, avec l'idée de proposer une branche
comme perchoir : et ça marche ! Sa Majesté piégée comme un Sympetrum !
Par contre, ce n'était pas le même sujet : turn-over en haut lieu !