samedi 18 février 2017

A plat ventre devant les Brunettes...


Sympecma fusca
Brunette hivernale (Leste brun)

Deuxième rencontre avec nos sympathiques revenantes, les Brunettes hivernales !
Coté météo, ça ressemble à du printemps : jonquilles et primevères en fleur,
papillons, lézards et même criquets : je n'ose prévoir une odonatosaison précoce...
Ce qui est sûr, c'est que nos Brunettes trouvent que tout de même le fond de l'air
est frais, donc elles se posent au sol, en fait sur les branches mortes blanchâtres
(nous sommes en orée forestière) qui leur renvoient la chaleur.
D'où les plat ventre du photographe, et les durs retour à la verticale
qu'ils supposent... Images du 17 février.


 














mardi 14 février 2017

Hasard du calendrier ?


Cœurs de Saint-Valentin

Hasard ou pas ? C'est vous qui voyez, n'empêche que le jour semble opportun
pour ce petit florilège de cœurs copulatoires, que nos amis anglais appellent
"mating wheel", que l'on traduira par roue d'accouplement, ce qui convenons-en
est beaucoup moins poétique... Avec la participation, dans l'ordre, de Mesdames
et Messieurs : Coenagrion scitulum, Ceriagrion tenellum, Ischnura elegans (x2),
Lestes virens vestalis, Calopteryx splendens, Coenagrion puella.


Dernière heure : le compteur tourne !

Hasard du calendrier ! Aujourd'hui, les premières Brunettes (Sympecma fusca)
de la saison sont de sortie ! Bien sûr ce sont des millésimes 2016
qui sortent d'hibernation, mais ça fait bien plaisir de les retrouver !
(Deux images en fin d'article)














mercredi 8 février 2017

Coup de Déprim' de fin d'hiver...


Libellula depressa
Libellule déprimée

Pas une rareté certes, mais toujours agréable de la croiser, surtout en fin
d'émergence comme sur les premiers clichés... Après, il leur arrive parfois
de s'amuser à nos dépends : la cinquième (pom pom pom pom), malgré
son abdomen jaune, est un mâle, immature...
Images entre mi-mai et fin juin 2016.











jeudi 2 février 2017

Sujet délicat...


Ceriagrion tenellum
Agrion délicat

L'espèce a été identifiée par M. de Villers en 1789... Il y survécut.
Le terme "délicat" convient parfaitement à l'espèce, et c'est toujours un plaisir
que de la croiser, surtout en abondance comme ce 13 juillet 2016,
date de ces clichés. Un intérêt de l'espèce réside dans les différentes formes
que peut prendre la femelle. Ici peu réprésentées (toujours discrètes),
nous avons néanmoins dans le tandem une forme melanogastrum (dessus
de l'abdomen noir), ainsi qu'une forme typica (dernier cliché).











samedi 28 janvier 2017

Splendenssitude...


Calopteryx splendens
Caloptéryx éclatant

Voyage en Caloptérie. Je me permet d'emprunter le titre de l'excellent livre
d'Olivier Laporte*. Embarquons pour les berges des rus, ruisseaux et rivières,
plus rares sur les eaux dormantes, papillonnant de bleu et de noir,
tantôt farouches tantôt complices, ils nous attendent...
Images du 26 mai au 29 juin 2016, déjà...

*Editions de l'âne bâté, 2015.














lundi 23 janvier 2017

L'heureux temps des jouvencelles...


Coenagrion puella
Agrion jouvencelle

Difficile d'y échapper en saison : C. puella est très présent sur mes sites habituels,
ce qui permet toujours de faire un petit panier, les jours où d'autres espèces se dérobent...
Je vous en avais présenté une série en juin dernier, le voici donc de nouveau,
témoignage des beaux jours, ce qui au vu des frimas actuels
ne peut pas faire de mal... Images de mai à juillet 2016.


Emergence tragique...