samedi 3 décembre 2016

Compte à rebours...


Sympetrum striolatum

Sympétrum strié

Le temps passe, le temps météorologique ne s'améliore pas, mais nos Strios résistent,
en tout petit nombre désormais... Voici une série de leurs observations des
28 et 30 novembre*, ainsi que la dernière du 1er décembre. Plus de cœurs copulatoires,
j'ai observé un mâle et une femelle à 20 cm l'un de l'autre, et pas la moindre
tentative de rapprochement, d'un côté comme de l'autre...
*Clichés 4, 5 et 6 , le bleu est d'un tuyau d'arrosage, car il s'agit de captures "du jardin",
l'étang voisin étant trop exposé ces temps-ci aux vents de nord-est.










jeudi 1 décembre 2016

Taches fraîches...


Libellula quadrimaculata
Libellule à quatre taches

Suite logique de l'émergence : des imagos toutes neuves, aux ailes cellophanesques,
qui ont toutes leurs courtes vies devant elles, maturation d'abord, avant de penser
à leur job (en CDD) : la reproduction ! Et comme cette espèce n'est pas de celles
à poser en cœur copulatoire, profitons de ces clichés !
Images du 15 au 17 mai 2016.












lundi 28 novembre 2016

C'est une fille...


Libellula quadrimaculata
Libellule à quatre taches

... enfin c'était, car nous sommes le 16 mai, si, si ! A propos de dates,
j'ai fait ces jours-ci une rapide comparaison des dates de premières rencontres,
émergences ou immatures, par espèces, entre la saison 2015 et cette année 2016.
Bilan : entre 1 à 3 semaines de retard pour 2016, à titre d'exemple pour L. quadrimaculata
première rencontre le 25 avril en 2015, mais seulement le 10 mai en 2016.
Responsable sans doute le mauvais temps du dernier printemps,
puis des inondations de juin... Mais retard ou non, cette émergence était bien là
à l'étang voisin, de 9h 57 à... 12h 23, rien d'étonnant donc à ce que
vous trouviez cette série un peu longue... Vous remarquerez aussi
que la phase de retournement aurait pu être mieux rendue,
manque à mon sens un cliché intermédiaire (images 7 et 8).



















jeudi 24 novembre 2016

Flagrant délice...


Aeshna mixta
Aeschne mixte

... de vol ! C'est un exercice loin d'être évident que de photographier nos Odonates
en vol ! Pour plus de facilité, il vaut mieux privilégier le vol sur place, ce qui reste
un challenge soumis au bon vouloir des charmantes... Et il y a parfois des jours
d'état de grâce, comme ce 21 septembre, puis également le 23, où quelques mâles
espéraient des fiancées autour d'un massif de massettes, et m'ont permis
de nombreux clichés, voire des séquences complètes que je vous ai déjà proposées,
et d'autres sont à venir, "winter is coming"...











dimanche 20 novembre 2016

Strios à domicile...


Sympetrum striolatum

Sympétrum strié

Toujours présents nos bons Strios, ces quelques clichés datent des 14, 17 et 19
novembre, et on tous été réalisés au jardin (rocailles, terrasses, murs, abri de jardin...) :
les vents étaient très présents (le pire nuit du 19 au 20), et le jardin était plus abrité
que l'étang voisin. Nos amis ne s'y sont pas trompé, y donnant même
leurs rendez-vous galants, entre deux bains de soleil. 










mercredi 16 novembre 2016

Du neuf avec du vieux et inversement...


Cordulia aenea

Cordulie bronzée

Puisque les conditions météo ne sont pas favorables et ne permettent pas de suivre
les derniers jours (semaines ?) des Sympetrum striolatum, sans doutent les derniers
odonates sur le terrain, voici donc une autre émergence, en date du 6 mai 2016,
observée à l'étang de La Pucelle (ou de Charles VII, c'est comme on veut,
puisqu'il n'a pas de nom officiel, et que je me base sur les allées les plus proches...).
Début du processus à 9h30 et imago envolée à 11h52, ce qui est à mon sens
une durée normale avec bonnes conditions météo, mais il est bien sûr impossible
de conserver le même éclairage sur près de 2h30... Ce qui ne gâte rien, le retournement
n'est pas trop loupé, manque quand même une position intermédiaire...
Et si vous aimez les belles bronzées, ça tombe bien, car en commençant mon tri
d'automne dans le disque dur, j'en ai retrouvé plusieurs séries...
A suivre...